L’AJAX. Actuellement c’est comme le sexe à l’adolescence.

L’AJAX est un terme quasi mythique en informatique relié à Internet depuis quelques années.  L’AJAX, actuellement se compare très bien au sexe à l’adolescence:  Plusieurs en parle mais peut le font réellement.

En 2008, moins de 2% des sites Internet présents sur la toile utilisent ce principe.  Au fur et à mesure que les sites Internet des grosses entreprises et les gros portails présents sur Internet seront mis à jour, sans aucun doute que les principes de AJAX y seront greffés.

Avec des outils de développement aussi performants que Visual Studio 2008, on peut espérer que d’ici 5 ans, soit en  2013, que le taux d’utilisation d’AJAX sur les sites Internet grimpera entre 15% et 20%.

Qu’est-ce que l’AJAX?

La définition puriste de AJAX:   Asynchronous JavaScript And XML.

ajax.jpeg
Tout d’abord il est bon d’expliquer que les applications Internet traditionnelles permettent aux utilisateurs clients  d’effectuer des choix (suivre un lien, remplir et valider un formulaire contenant des données). Lors de la soumission des données du formulaire une requête est alors envoyée au serveur HTTP, qui agit en fonction de l’action et des données reçues, et retourne au client une nouvelle page, cette requête est dite « synchrone »).

Ce fonctionnement traditionnel consomme inutilement une bonne partie de la bande passante, une grande partie du code , par exemple XHTML, étant commune aux différentes pages de l’application. De plus, parce qu’une requête au serveur HTTP doit être réalisée à chaque interaction avec l’application, le temps de réponse de l’application dépend fortement du temps de réponse du serveur HTTP.   Cela conduit à des interfaces utilisateur plus lentes. Les navigateurs actuels mettent les éléments communs en cache, donc le chargement de pages nouvelles n’oblige pas le serveur à redonner les mêmes éléments à chaque fois.

En contrepartie, les applications utilisant les techniques AJAX peuvent envoyer des requêtes au serveur HTTP pour récupérer uniquement les données nécessaires en utilisant la requête HTTP XMLHttpRequest.  Ce type de requête est dite « asynchrone ». Les feuilles de style (CSS) sont utilisées pour la présentation des informations au sein des pages Internet. Le langage JavaScript côté client est utilisé pour interpréter la réponse du serveur HTTP et pour effectuer des traitements (affichages de menus déroulants, saisies, mises à jour de cote de bourse etc…).  Les applications AJAX sont alors plus réactives parce que la quantité de données échangées entre le navigateur, client, et le serveur HTTP étant fortement réduite.

Pour des sites avec quotidiennement des centaines de milliers de visiteurs cela peut chiffrer la réduction des coûts de bande passante et de serveur par centaines de dollars.  C’est même à quelque part un bon geste pour l’environnement.

Le seul inconvénient jusqu’ici d’une application utilisant AJAX est le chargement de la première page qui peut être pénalisé si l’application utilise une bibliothèque AJAX volumineuse.  On observe que certaines librairies AJAX pèsent plus de 1/2 mégaoctets.

AJAX a comme premier bienfait d’agrémenter l’expérience utilisateur car ce dernier attend moins.  Car avec AJAX les nombreux rafraîchissements de pages d’un site Internet sont choses du passé.

Actuellement sur Internet le principe AJAX est utilisé par deux grands axes de programmeurs.  Les pro-PHP et les pro-ASP.NET de Microsoft.

La documentation est nombreuse, n’ayez crainte de vous documentez sur l’AJAX.

Ici un bon lien pour apprendre les rudiments d’AJAX, celui de la W3Schools.

Une réflexion sur “L’AJAX. Actuellement c’est comme le sexe à l’adolescence.

  1. Je suis webmaster depuis fort longtemps. Programmer en Ajax n a pas l air facile au premier abord !!! De plus le code est lourd et il faut penser aux anciennes configurations …

    Bravo pour votre blog.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s