Avec raison le PDG de Google quitte le conseil d’administration de Apple

Il devrait y avoir des lois qui interdisent aux patrons de grandes sociétés de siéger au conseil d’administration de sociétés dont la leur n’est pas actionnaire.

Ainsi depuis quelques années Google développe et continue de le faire, un système d’exploitation (Google Android), un fûreteur Internet (Google Chrome) pendant que son président-directeur-général siègait au conseil d’administration de Apple qui développe aussi un fûreteur Internet (Safari), un système d’exploitation (Mac OS).

Des entreprises, des chefs d’entreprises et des consommateurs sont lésés par de tels administrateurs assoifés de pouvoir.   Il faut que les instances judiciaires réglement davantage les conseils d’administration.

Pour moi de voir Eric Schmidt siéger au conseil d’administration de Apple, c’est aussi débile que si je voyais le président de Motorola siéger au sein du conseil d’administration de AMD ou encore que le président de Exxon-Mobil (pétrole) siège au conseil d’administration de General Motors qui développe la voiture électrique Volt.

C’est scandaleux !  Des lois plus coriaces pour légiférer les conseils d’administration doivent être mis en place illico.

Publicités

2 réflexions sur “Avec raison le PDG de Google quitte le conseil d’administration de Apple

  1. « Il devrait y avoir des lois »

    Pourquoi faire plus de lois ? Il suffit simplement de lire et d’appliquer celles qui existent déjà. 🙂

    law.cornell.edu/uscode/15/19.html

    La démission d’Eric Schmidt est logique et devait arriver, parce que Google va se retrouver en concurrence avec Apple sur plusieurs marchés, mais je ne pense pas que c’était si urgent que ça. Android et Chrome sont des projets très récents, et Chrome OS ne sera pas disponible avant un bon moment. Le paragraphe du Clayton Act copié ci-dessous semble indiquer que la personne n’est pas obligée de démissionner immédiatement.

    « (b) When any person elected or chosen as a director or officer of any corporation subject to the provisions hereof is eligible at the time of his election or selection to act for such corporation in such capacity, his eligibility to act in such capacity shall not be affected by any of the provisions hereof by reason of any change in the capital, surplus and undivided profits, or affairs of such corporation from whatever cause, until the expiration of one year from the date on which the event causing ineligibility occurred. »

    • Un système d’exploitation (Android déjà disponible) et un fûreteur Internet (Google Chrome déjà disponible) ça ne se pond pas en trois semaines. Le PDG de Google aurait dû démissionner bien avant que ces produits soient commercialisés.

      C’est un manque flagrant d’éthique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s