Élections municipales, tous les médias en ont que pour les grandes villes

Encore une fois les médias du Québec ont prouvé ce soir durant cette soirée électorale municipale qu’ils en avaient que pour les grands centres du Québec.

Alors qu’à 21h45 que l’élection était joué à Laval, Gatineau, Longueuil, Trois-Rivières, Saguenay et Québec, les médias du Québec en avaient que pour Montréal, Montréal, Montréal et Régis 1er réélu à Québec.

Rien sur leur site Internet également pour faciliter les recherches.

Vous vouliez savoir qui gagnait à Victoriaville, Matane ou Val D’Or ?

Oubliez ça… vous devrez attendre à lundi matin.

Malgré les nouvelles technologies misent à leur disposition, les médias du Québec (ceux de l’empire Québécor et de l’empire du Canada, RDI) ont fait piètre figure je leur donne un D- comme note, ça frôle l’échec.

Il faut croire que les gens avait davantage pour le gala de l’ADISQ que pour les élections municipales.  Très dommage !

On dirait au Québec que tant du côté de la qualité des politiciens que celle des médias, qu’elle diminue d’année en année.

Encore une fois, très dommage !

Quand un Régis Labeaume se fait réélire avec une promesse de quémander 350 millions aux gouvernements en pleine récession pour bâtir un nouveau Colisée, cela envoie un drôle de message à la population quant à la qualité du politicien élu.

Quand Gérald Tremblay se fait réélire à Montréal alors que son administration est plongée dans un scandale de corruption, cela envoie un drôle de message à la population quant à la qualité du politicien élu.

Vraiment plus ça change et plus c’est pareil.

Advertisements

2 réflexions sur “Élections municipales, tous les médias en ont que pour les grandes villes

  1. Ce n’est pas aussi simple que vous le dites. Pour avoir poireauter longtemps à la MRC de la Haute-Gaspésie pour faire sortir les résultats sur mon site web, j’ai appris qu’il y avait différentes manières de voter. Dans ma petite ville, Cap-Chat, tous les électeurs votaient pour tous les postes (mairie et 6 postes) alors que dans la ville voisine, Sainte-Anne-des-Monts, les électeurs ne votaient que pour le candidat de leur district. Les votes pour cette dernière municipalité sont sorties un peu avant minuit alors que pour Cap-Chat, on a sorti seulement les votes pour le préfet à 1h le matin. Il a fallu attendre à 9h ce matin pour connaître tous les résultats.

    Ce n’est en rien la faute des médias (pour cette fois) mais bien plus d’une organisation d’un autre âge à l’ère de l’électronique (les municipalités ne sont pas responsables non plus. Faudrait que le DGE y voit, plutôt que de jouer la vierge offensée parce que Québec envoie sa refonte de la carte électorale sur une des nombreuses tablettes habituelles).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s