Blackberry Playbook… Play ball !

Research in Motion a présenté aujourd’hui sa tablette Blackberry Playbook afin de concurencer le iPad de Apple.

Playball !

La joute est ouverte et le marché des tablettes deviendra un beau bordel, probablement pire que celui que le consommateur vie avec le marché du cellulaire.

Plus de 20 fabricants présenteront un ou plusieurs modèles de tablettes d’ici un an.

Voilà que le consommateur sera aux portes de Capharnëum.

Revenons au Blackberry Playbook, elle possèdera un écran de 7 pouces.  Son prix, aucune idée et on sait seulement que la tablette sera disponible dans le premier trimestre de 2011, ce qui fait que Research in Motion manque le bateau pour les cadeaux corporatifs de fin d’année.

Arrivée du Windows Phone 7. Une guerre sans merci à venir entre Research in Motion, Microsoft, Apple et Google

Mes amis j’ai vu mercredi soir la facilité de développer une application pour le Windows Phone 7 de Microsoft.

Un ami a développé équippé de son portable sur une table d’un bar une application Windows Phone 7 en moins d’une demie-heure.

Tous les outils sont gratuits m’a-t-il répété à plusieurs reprises.

Si c’est gratuit et que cela ne requiert pas l’achat d’un coûteux Mac ou d’aller dans une mère perdue de logiciel Open Source… des centaines de milliers d’applications seront ainsi développés pour la plateforme Windows Phone 7.

Selon mon ami, des outils existeraient même sur Internet pour convertir l’Objective-C en C# pour la plateforme Windows Phone 7.

Nul besoin de vous dire que la plupart des applications qu’on retrouve sur le iPhone pourront être donc converties sur la plateforme Windows Phone 7.

Ainsi je prédis qu’avec l’arrivée du Windows Phone 7, une guerre sans merci dans le domaine des cellulaires intelligents s’annonce entre Research in Motion (Blackberry), Apple (iPhone), Microsoft (Windows Phone 7) et Google (Android).

Qui en bénéficiera?  Le consommateur sans aucun doute.

Comme Microsoft est roi et maître sur la plateforme PC, laissez-moi vous dire que ce n’est qu’un pas à franchir pour qu’ils dominent le domaine des téléphones intelligents.

J’ai vu la facilité d’intégration de Windows Phone 7, ne reste plus qu’à Microsoft d’user de leur marketing et se doter d’appareil au design ‘sexy’ et pratique et gagner des parts de marché à vitesse grand V.

Si vous êtes en magasinage d’un téléphone cellulaire intelligent je vous suggère d’attendre la sortie du Windows Phone 7 et de voir la réaction de la compétition en terme de prix et d’offre.

Pour ma part actuellement le Blackberry Torch et le iPhone demeure deux téléphones très intéressants.  Mais j’attends de voir quels seront les appareils qui tourneront sur Windows Phone 7.

Une tablette de Dell avec Android chez Best Buy dès le mois prochain…

Michael Dell, président et fondateur de la compagnie qui porte son nom a été vu lors d’une présentation avec une tablette.  Elle tournerait sous Android et elle serait en vente chez Best Buy dès le mois prochain.

Le iPad de Apple aura définitivement beaucoup de compétition.

La tablette de Dell aurait un écran de 7 pouces.

Voici une photo tirée du site Engadget.

Téléphones cellulaires intelligents: c’est le chaos !

Vous désirez vous acheter un téléphone cellulaire dit intelligent ?

Ça n’a plus aucun bon sens, c’est le chaos.

Pas facile l’emploi de conseiller chez un dépositaire d’un grand réseau national de cellulaire.  S’y retrouver c’est quasi impossible pour le vendeur, imaginez pour le client.

Les fabricants sortent un nouveau modèle par semaine.

Motorola, Apple, Samsung, LG, Research in Motion, Nokia, Ericsson, HTC… nommez-les.

Ensuite vous désirez quoi comme OS?  Android, iOS, Symbian, celui qui tourne sur Blackberry, attendre le Windows Mobile 7 ?

Ça n’a plus aucun bon sens, c’est le chaos dans la téléphonie cellulaire.

Si le monde des ordinateurs seraient aussi chaotique que celui des téléphones cellulaires intelligents, je me demande si l’ordinateur serait aussi répandu.

Le fait d’avoir 5 grands système d’exploitation dans les téléphones intelligents confinent les utilisateurs à une librairie d’applications.  Zéro portabilité d’un OS à l’autre.

C’est très dommage.

Au bout du compte, les compagnies s’enrichissent mais le consommateur nage en plein chaos et souvent pendant toute la durée de son contrat de 3 ans.

Ce n’est pas simple de magasiner un cellulaire intelligent.  Je vous mets au défi.  Vous passerez des heures à lire tout plein de trucs afin de faire le bon choix.

J’ose espérer que la venue du Windows Phone ramènera l’ère des cellulaires intelligents vers un OS majeur.

Un peu comme l’ère pré-PC où règnaient les Commodore, TRS, les Texas Instrument et j’en passe.  Quand le DOS est débarqué sur les ordinateurs, « l’uniformité » a informatisé la planète.

Est-ce que Windows Mobile 7.0 réussira à sortir le consommateur du chaos ?

Je l’espère.

Facebook, mort annoncé d’un réseau social

Apple vient de lancer son réseau social musical Ping.

C’est donc dire que Google, Microsoft, Yahoo, risque de revenir à la charge et tenter de gagner du terrain avec de nouveaux micro réseaux sociaux thématiques.

Le grand réseau social général qu’est Facebook vient d’en prendre pour son rhume.

Terminé le réseau social général place aux réseaux sociaux thématiques de grand envergure.

C’est pour moi  la mort annoncé de Facebook.

Safari 5 de Apple, tout simplement wow !

On le sait tous le fûreteur de Apple, Safari, est le petit numéro 4 dans la guerre que se livre les différents logiciels de navigation pour l’Internet.

Microsoft et son Internet Explorer ont plus de 70% du marché, Mozilla Firefox augmente de jour en jour ses parts et Google Chrome a ravi la 3e place à Safari au printemps.

J’ai téléchargé hier la version 5 de Safari pour Windows.

J’ai été épaté par la rapidité de ce fûreteur.

La fonctionnalité ‘show bookmarks’ est plaisante, elle me rappelle le moteur de recherche visuel searchme.com

La fonctionnalité ‘show topsites’ nous montre un aperçu des sites les plus souvent visité avec ce fûreteur.

Vraiment Apple s’est surpassé et cette version de Safari pourrait regagner la 3e position dans la guerre des fûreteurs.

Mais dans le monde des fûreteurs il n’y a aucune assurance que vous conserverez votre position longtemps.

Le iPhone 4 mal perçu à Montréal

Dans un sondage maison, le site Cyberpresse demande aux visiteurs de son site de se prononcer sur la question suivante:

« Achèteriez-vous un iPhone 4 ».

– Oui

– Oui, si Apple y apporte des correctifs

– Non

– Peut-être

Bien c’est avec une grande surprise que j’ai constaté qu’à 6h05 AM ce vendredi que 83% des 18 260 répondants jusqu’ici avait répondu non.

L’image de Apple et de son iPhone 4 est donc à refaire à Montréal.

Le iPhone 4 coûterait $188 à fabriquer

L’iPhone 4 de Apple, coûterait environ 188 dollars américains à fabriquer, selon un rapport du cabinet d’études iSuppli.

Surprenant comme coût je croyais que ça coûtait moins de 100 dollars à fabriquer.

Rappelons que le iPhone est produit en Chine par la compagnie Foxconn qui n’a pas cessé d’augmenter le salaire de ses employés depuis neuf mois.