Montée du NPD, chute des Libéraux et Harper a presque sa majorité

J’aime bien suivre la présente campagne électorale sur le net.

Différents sites Internet mesure l’électorat et y vont de leurs prédictions.

Tout d’abord le plus ancien et aussi le plus connu, http://electionprediction.org  Que ce soit au fédéral ou au provincial, ce site prédit le nombre de sièges par province.

À deux jours de l’élections ils donnent 129 sièces aux conservateurs, 56 aux libéraux, 41 aux néos-démocrates, 31 aux bloquistes et 1 indépendant, André Arthur.

Le site http://www.threehundredeight.blogspot.com/ qui est en fait un blogue, lui a moins d’histoire mais il suit la présente campagne électorale fédérale, d’où son nom, 308, soit le nombre de sièges disponibles au parlement fédéral.  Le site prédit 144 sièges aux conservateurs, 65 aux libéraux, 59 aux néo-démocrates, 40 aux bloquistes avec un indépendant, le même, André Arthur.

On pourrait croire selon les deux sites que Stephen Harper ne gagnerait pas sa majorité qu’il souhaite tant.

Mais attention.  Quand on regarde l’image suivante. du site http://www.threehundredeight.blogspot.com/ on s’aperçoit que le NPD enlève beaucoupe de votes aux Parti Libéral du Canada.  Ce qui fait que dans les comtés où l’avance des Libéraux est à moins de 5% de celle du Parti Conservateur, à cause de la montée du NPD, le jour du scrutin ces comtés pourraient basculer aux conservateurs.  J’ai ai évalué 10 comme ça.

À +10 sièges que les 144 prédis, ça donne 154 sièges au Parti Conservateur, soit à un siège de la majorité, compte tenu que André Arthur est tres apprécié des Conservateurs et qu’ils n’ont pas présenté de candidat dans son comté, ce dernier pourrait passer dans l’équipe Harper et nous ainsi Stephen Harper gagne son pari.

Quoi qu’il en soit, lundi soir, ça sera la première élection fédérale du web 2.0.  Sur Twitter et Facebook, les partisans et opposants s’en donneront à coeur joie.

Publicités

Le dollar canadien presqu’à parité mais la technologie demeure dispendieuse au Canada. Mais pourquoi?

Plusieurs consommateurs canadiens lorgnent les États-Unis alors que le dollar canadien est presqu’à parité avec le dollar américain.  Plusieurs se rendent au sud de la frontière pour acquérir appareil photo, lecteur blu-ray, iPod….

La grande majorité se demandent pourquoi la technologie demeure aussi coûteuse au Canada.

Première réponse et très simple, le Canada est un petit marché de 31 millions de personnes.  Aux États-Unis, même les petites villes ont de gigantesque Wal-Mart Supercenter.  Sauf qu’aux États-Unis une petite ville c’est considéré comme environs 100 000 personnes.  Au Canada des villes de moins de 100 000 personnes il n’y en a pas tant que cela.  C’est plus facile pour disons Best Buy de vendre dans un marché de 300 millions de consommateur que dans un marché canadien 10 fois plus petit.

Quand on vend achète plus les prix sont plus bas.  La même chose est vrai aussi pour ceux qui vendent.

Maintenant parlant Best Buy j’ai comparé les prix de plusieurs articles au Canada et aux États-Unis, tirez-en votre propre conclusion.

Nikon P100:  USA: $399.99  Canada: 449,99$

Mario Kart Wii:  USA: $49.99  Canada: 59,99$

Apple iPod Touch 32 gigs:  USA:  $264.99   Canada: 279,99$

lecteur Sony Blu-ray:  USA: $129.99  Canada: 149,99$

Microsoft Office 2007 pro upggrade:  USA: $329.99  Canada: 409,99$

Télévision 3D Samsung 55 pouces:  USA: $2969.99  Canada:  3699,99$

Dites non à la taxe sur la TV au Canada

Ce site Internet http://www.stopthetvtax.ca/?lang=fr vous invite à dénoncer la nouvelle taxe demandée par les grands réseaux du Canada, dirigés par CTV, Global et CBC.  Ils demandent au Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) d’imposer aux consommateurs une taxe sur la télévision pour les stations de télévision actuellement disponibles gratuitement par la voie des ondes.

Si vous désirez dénoncer, faites-le.

Sachez que cette taxe pourrait augmenter votre facture de câble de 5 à 10$ par mois.

Revendeurs sur eBay, Revenu Canada vous aura à l’oeil

Ça été annoncé cette semaine, Revenu Canada aura à l’oeil les revendeurs très actifs sur eBay.

Moi ça me fait toujours rire de voir à quel pont le fisc veut étirer son bras déjà très long dans les revenus des contribuables canadiens.

Au même titre Revenu Canada pourrait avoir à l’oeil les revendeurs sur Kijiji, LesPacs.com et autres sites d’annonces classées.

Plusieurs canadiens réclament un Google Adsense Canada

La remontée du dollar canadien pénalise plusieurs propriétaire de site Internet diffusant des annonces de Google Adsense, annonces qui sont payées en dollars américains.

C’est plaisant pour les utilisateurs canadiens de Google Adwords qui eux paient les mots-clés moins chers en dollar américains mais les proprios de sites Internet voient leurs revenus diminués.

Plusieurs réclament que Google lance une version canadienne de Google Adsense afin que leurs revenus se stabilisent et qu’ils ne soient pas effrités par la remontée du dollar canadien face à la devise américaine.

Ça reste à voir mais je serais surpris que Google écoute, ils n’ont pas l’habitude de le faire.

Pas facile de commander de la mémoire chez Crucial

Ce matin je me suis battu un peu avec le site Internet de Crucial, un vendeur de mémoire pour ordinateur.

Tout d’abord leur petit utilitaire qui permet de vérifier la mémoire qui sera compatible avec votre ordinateur est tout simplement génial.

Sauf que commander du Canada, oh, très complexe.  Je suis habitué avec le web et après 15 minutes j’y suis toujours pas arrivé.

J’ai beau changer mon pays à Canada, le site me ramène à US et quand c’est le temps de passer la commande, impossible de sélectionner qu’on veut se faire envoyer ça au Canada.  En fait c’est peut-être possible mais je ne l’ai pas trouvé.

Parfois des concepteurs de sites Internet ne se posent pas beaucoup de questions en matière de convivialité.

Ils auraient avantage à lire le livre « Don’t make me think », un bijou en matière de design web.

Car le problème de base dans tout cela, c’est qu’ils ont perdu une vente.

Bell fait l’acquisition des magasins La Source

Bell a annoncé aujourd’hui qu’elle avait fait l’acquisition des magasins La Source en vue de stimuler la croissance de ses services sans fil, de télévision numérique, Internet et de téléphonie résidentielle.

D’ici janvier 2010, en plu de sa vaste gamme de produits électroniques grand public, La Source prévoit offrir l’éventail complet des services grand public de Bell dans son réseau de plus de 750 magasins à l’échelle du Canada.

La Source continuera de fonctionner indépendamment de Bell et elle conservera sa marque nationale bien connue, sa vaste gamme de produits de communications, de produits informatiques et de produits audio, ainsi que son équipe de direction chevronnée. 

L’acquisition de La Source et de son réseau de plus de 750 magasins de détail, dont la plupart sont situés dans des centres commerciaux très achalandés, est un moyen beaucoup plus rapide et rentable d’étendre le réseau de distribution national de Bell que de construire de nouveaux magasins.

Plus de 70 % des Canadiens vivent à moins de cinq kilomètres d’un magasin exploité par La Source ou sous licence et, chaque année, plus de 80 millions de consommateurs amateurs de technologie y font des achats.

Maintenant sachant que Bell sera propriétaire de La Source peut-être que cela en fera reculer plus d’un.

Il est donc clair qu’en plus d’augmenter le réseau de distribution de ses produits, Bell en achetant les magasins La Source réduira le réseau de distribution de ses compétiteurs.  Ainsi Vidéotron devrait voir ses terminaux Illico ne plus être vendu à La Source.

J’aimerais donc qu’on nous dise quelle marque ne sera plus vendu chez La Source lorsque Bell en fera l’acquisition complète.  Évidemment on ne nous le dira jamais.