Facebook est trop fort pour Google+

Je me rappelle du petit buzz sur Google+, c’était à la fin de l’été.

Bon nombre de personnes dans mes connaissances voulaient le lien pour être invité sur le nouveau réseau social de Google, baptisé Google+.

Bien un article vient confirmer cette semaine la domination de Facebook sur Google+.

Article sur le Canal Argent.

Ainsi de juillet 2011 à novembre 2011, la part du trafic Internet de Google+ en tant que source a reculé de 82%.

Ne soyez pas surpris si vous entendez de Google en 2012 qu’ils mettent la hache dans Google+.

Pas étonnant.  On ouvre pas un nouveau réseau social en offrant presque rien par rapport à son rival.

Imaginez si vous décidez de vouloir battre Wal-Mart en ouvran un magasin avec trois rayons donc la moitié des tablettes sont vides.

C’est exactement ce que a été Google+.

Un bonne fin été début de l’automne, on envoit le tout aux oubliettes.

C’est ça la cruauté des internautes face à des sites qui n’en valent pas la peine.

Bien sûr on ne pourra pas blâmer Google de ne pas avoir essayé et il faut saluer cela.

Maintenant, et si Facebook se lançait dans un moteur de recherche ?

Publicités

Facebook vaut beaucoup plus que 100 milliards

Hier  plusieurs journalistes via leurs articles se demandaient si Facebook valait réellement 100 milliards ?

La société a annoncé qu’elle entrera en bourse au courant de l’année 2012, certains avancent que la démarche lui rapporterait 10 milliards.

Facebook c’est le second site mondial en terme d’achalandage sur Internet, non loin de Google.com.

Google vaut 194 milliards en bourse au moment d’écrire ces lignes.  Ce qui a mon avis évalue Facebook queqlue part entre 125 et 160 milliards.

Donc oui, Facebook vaut beaucoup plus que 100 milliards.

Comme ses cercles, on tourne rapidement en rond sur Google +

Ne vous attendez pas à rien d’extraordinaire avec Google + en fait c’est ordinaire… très ordinaire.

À part de classer vos contacts dans des cercles… rien de bien excitant là.

Google + n’est pas Facebook et on y est pas addict à cause de Zynga Poker, Farmville, Scramble, Tradefields ou bien Dynastie Hockey.

En bon québécois, Google + est ennuyant… c’est de la marde !

Bref ne perdez pas de temps là.

Oui y a du monde qui en parle mais de grâce ne dites pas que tout le monde en parle, ils n’ont que 12 millions d’utilisateurs.

Combien d’inscrits y retournent à quelle fréquence ?

Y a sincèrement rien à faire là, c’est un buzz que si ça ne devient pas plus addict d’ici les fêtes, on entendera plus parlé de Google + comme la dernière merveille en matière de réseau social.

Si Facebook n’existait pas, oui Google + serait commode.  Mais y a Facebook et Google + n’est tellement pas Facebook.

C’est un peu le Ping de Apple.  Ils ont obtenu 1 millions d’utilisateurs en 48 heures en septembre 2010.  Qui l’utilisent maintenant, sur une base régulière 10 mois plus tard ?  Peu de gens.

Google + est un échec à moins qu’on y développe rapidement des applications pour rendre addict les nouveaux utilisateurs.

Mais sinon, les gens vont se tanner rapidement sur Google + sous sa forme actuelle.

Facebook et les commentaires ou publications

Aviez-vous remarqué que vous ne voyez seulement que les commentaires ou publications des personnes avec qui vous interagissez régulièrement? C’est parce que FB a fait un changement. Pour modifier cela, allez en haut de la page d’accueil, cliquez sur: les plus récentes et « modifier les options » et changez votre option pour « toutes les pages de vos amis ».

L’Alerte Amber du Québec sur Facebook

Les principaux corps policiers du Québec ont travaillé fort pour amener l’Alerte Amber du Québec sur Facebook.  Je vous invite donc à vous inscrire à cette page Facebook qui dès son déclenchement vous permettra de voir sur votre babillard toute Alerte Amber diffusée au Québec.

http://www.facebook.com/AlerteAMBERQC

Plus il y aura de monde d’inscrits, plus il sera facile pour les policiers d’intervenir avec précision pour retrouver un enfant enlevé.  Actuellement à 28 400 personnes inscrites, l’objectif est de rallier le plus de monde possible.

L’Alerte Amber du Québec est un programme de collaboration entre les services de police et des partenaires qui vise à diffuser rapidement des informations cruciales lorsque l’enlèvement d’un enfant est signalé.

Mort de Facebook en 2015

Un expert du web, Jeffrey Cole, croit que les beaux jours de Facebook sont comptés et qu’il ne resterait plus que 5 ans à Facebook avant de tomber dans l’oubli.

Je me dois d’être en accord avec cette affirmation car dans le virtuel trop sont tombées dans l’oubli ou pateaugent pour s’en sortir s’ils n’étaient pas surpportés par de grandes corporations.

Netscape, ICQ, Napster, AOL, Lycos, Hotbot, Alltheweb, combien d’autres sont tombés dans l’oubli?

Même s’il entrait en bourse, Facebook a un gros problème de revenus et il ne se passe pas un jour sans qu’à quelque part dans le monde on fasse état des failles de sécurité de Facebook.  Facebook doit innover alors qu’à chaque jour je rencontre des utilisateurs Facebook qui se lassent du concept.

Mourir ou innover voilà ce à quoi les dirigeants de Facebook devraient méditer avant qu’il soit trop tard et que leurs emplois soient en jeu.

Mort de Facebook en 2015.  Assurément.

L’avenir est au réseaux sociaux thématiques

Je vous ai longuement parlé de la mort annoncé de Facebook.

Je continue cette fois-ci pour vous illustrez la tendance qui se dessine.

On sait tous que récemment Apple a ouvert son réseau social Ping, une communauté musicale dans l’unique but de vendre davantage de chansons sur iTunes.

Voilà qu’au Canada Best Buy vient de lancer sa communauté ‘Branche-toi‘ et via sa division Future Shop la communauté ‘Go Techno‘.

À court et moyen terme d’autres vendeurs de produits et services emboîteront le pas et le consommateur se retrouvera devant une multitude de réseaux sociaux et de communautés virtuelles.  Appellez-ça comme vous voulez c’est du pareil au même.

Jadis on tentait de fidéliser le consommateur avec des cartes de points voilà qu’on veut le fidèliser davantage avec la création de réseaux sociaux thématique.

Le réseau social général agonise, vive le réseau social thématique.

Dites-vous que le succès de ses réseaux sociaux thématiques est basée sur un bel adage.  Qui se ressemble s’assemble. Il ya de nombreux réseaux sociaux basés sur des ligues sportives professionnels.  Ce même succès se reflètera bientôt sur les réseaux sociaux thématiques.