La Boule de cristal du CRIM 2009

Du 29 mars au 1er avril 2009 au Palais des Congrès de Montréal se tient la conférence « La Boule de cristal du CRIM » organisé par le Centre de Recherche Informatique de Montréal.

Pour des coûts de 695$ pour les membres et 795$ pour les non membres vous aurez la possibilité d’assister aux conférences des personnes suivantes:

Mme Karen Radford
Présidente, TELUS Québec

M. Mark Anderson
Président et chef de la direction,
Strategic News Service

Mme Natalie Larivière
Présidente, Médias Transcontinental

M. Paul Hofmann, Ph.D.
Vice-président Recherche, Sap Labs

Mme Lynne M. Long, CISA
Vice-présidente, Conseils stratégiques et marchés internationaux, Accelia

M. Raymond Leduc
Directeur, IBM Bromont

M. Carl Bond, ing., CISSP
Président et chef de la direction, Elytra, et
directeur Télécom et Sécurité, DESSAU

M. Alain Fecteau
Président-directeur général, Technopôle Défense et Sécurité

M. Guy Langevin, ing., M.Sc.
Directeur général, Above Sécurité

M. Andy Canham
Président, SUN Microsystems Canada

M. Atsuhisa Takahashi
Président, Corporate Environmental Affairs Unit, Fujitsu

Mme Veena Rawat, Ph.D.
Présidente, Centre de recherches sur les communications Canada

M. Peter Strom
Président et chef de la direction, March Networks

M. Philippe P. Huneault
Président et chef de la direction, Medical Intelligence Technologies Inc.

Mme Elisabeth DeMarco
Associée, MacLeod Dixon LLP

De mon côté je vais passer mon tour.  Parmi ces conférenciers il y a certainement d’excellents orateurs, je n’ai aucun doute là-dessus.

Même si j’étais invité gratuitement je n’irais pas là.  Ce n’est pas parce que ces gens là sont haut placés dans leurs compagnies qu’ils savent nécessairement et automatiquement ce qui s’en vient en terme de technologies informatiques.  N’oubliez pas le nom de la conférence, « La Boule de cristal », ce qui signifie en quelque sorte vous faire dire l’avenir en terme de technologies informatiques.

Combien de ces conférenciers avaient vu venir la popularité du WWW, du Web 2.0.  de Facebook, de Google Chrome, des moteurs de recherches, du  Wi-Fi, du Bluetooth, du AJAX, des clés mémoires USB, des connecteurs HDMI, le iPhone, le .NET, le Open Source, la folie Linux,de Amazon.com, de eBay.com,  les moniteurs LCD 24 pouces à moins de 300$, du Blackberry, des SMS, de l’adaptation rapide de la photo numérique, de l’hammeçonnage, du hacking de Mafiaboy, du format de fichier MP3,  des disques durs d’un terabyte, de la téléphonie IP, du format XML, de Flash, de Silverlight, de Youtube, du marketing web, des jeux réseaux,  des imprimantes laser couleurs à votre domicile, de l’émergence de la Chine, de l’achat de noms de domaine, des processurs à multiples coeurs, de la programmation Offshore en Inde, le flop de Windows Vista, l’adaptation rapide des GPS et les ordinateurs sans disques durs de la virtualisation, de Baidu.com, des transactions boursières électroniques, de l’éclatement de la bulle Internet sur les marchés financiers et du cloud computing?

À 695$ ou 795$ que vous soyez membre ou pas c’est une dépense individuelle colossale et qu’elle vous sera la plus value au bout du compte.  Pensez-y?  À ce montant vous en avez de bons livres technologiques chez votre libraire préféré.

Attention ici je ne vous dis pas de ne pas aller à l’événement  je vous dis de penser à la plus value que vous apporteront ces conférenciers.

Nexplore une autre façon d’effectuer des recherches sur Internet

Il y a quelques temps je vous ai parlé du moteur de recherche Loobloo voilà que je suis tombé sur Nexplore.  Il semble que le site existe depuis un bout car il est déjà classé au 4059e rang sur Alexa.com.

Nexplore permet de chercher de l’information parmi des pages web, des nouvelles, des vidéos, des blogues et des podcasts.

Pour chaque résultat vous obtiendrez l’aperçu du site en format qui rappelle celui de l’écran d’une vieille télé.

C’est bien et ça montre le potentiel qu’aura le site une fois sa phase beta quittée.

Cluuz, un autre moteur de recherche

J’ai testé aujourd’hui un nouveau moteur de recherche, toujours dans sa phase béta.

Cluuz.com, il y’avait un article hier dans le Globe & Mail sur le moteur de recherche.

Bah gros article petit magasin.  Le succès des moteurs de recherche Yahoo, Google, Live a pousser l’éclosion d’une multitude de moteurs de recherche, un peu à l’instar des réseaux sociaux suite au succès des Facebook, MySpace et compagnie.

Essayez-le, Cluuz.com, vous verrez  pas de quoi écrire à sa mère malgré un début intéressant.

Copernic Desktop Search Corporate Edition 3.0

Sans tambours ni trompettes, la compagnie Montréalaise Copernic a annoncé la version 3 se son logiciel de recherche, cette fois-ci version entreprise.

Cette version 3.0 inclus l’intégration à l’intranet et extranet corporatif et ce rendu facile avec un « toolkit ».  De plus le logiciel vous permet de visualisez le contenu des courriels, présentation, différents formats de documents. 

Pour en savoir plus consulter le site Internet de Copernic.

Aux entrepreneurs Québécois, encouragez donc cette compagnie Québécoise, coté au NASDAQ et qui possède également le moteur de recherche mamma.com

Microsoft abandonne l’idée d’acheter Yahoo

La direction de Microsoft n’a pas été capable de s’entendre avec celle de Yahoo sur un prix pour l’acquisition de cette dernière afin de procéder à une acquisition amicale.

Ainsi ce samedi soir, la direction de Microsoft, via communiqué de presse et lettre adressée à Jerry Yang, co-fondateur de Yahoo et président de cette compagnie, annonçait qu’elle laissait tomber son offre sur Yahoo et qu’elle ne tenterait pas d’aller devant les actionnaires pour faire voter ceux-ci sur son offre à 31$ l’action pour acquérir Yahoo, offre lancée le 1er février dernier.

En discussion avec Yahoo jusqu’à samedi soir, la direction de Microsoft était prête à augmenter son offre à 33$ l’action mais son président, Jerry Yang, co-fondateur de Yahoo, aurait exigé 37$ l’action, ce qui aurait porter l’offre de Microsoft sur Yahoo à 51,8 milliards.  C’est un prix beaucoup trop élevé pour Microsoft compte tenu que l’action de Yahoo se transigeait sous la barre de 20$ avant que Microsoft fasse son offre d’achat le 1er février dernier.

Ne vous réjouissez pas trop vite, anti-Microsoft et pro-Google, le géant de Redmond n’a pas dit son dernier mot quant à sa position dans les moteurs de recherche et une régie publicitaire efficace sur Internet.

Alexa.com – un site très intéressant

alexa.gif 

Vous connaissez les moteurs de recherche Google, Live, Yahoo ?

Mais qui connaît vraiment Alexa.com ?

Un moteur de recherche mais aussi un outil des plus intéressants.

Par exemple vous pouvez savoir avec Alexa quels sont les sites Internet les plus consultés.

Vous pouvez même comparer sur un même graphique, le trafic de cinq sites et observez les tendances.

L’autre outil intéressant de Alexa et d’obtenir des informations sur un site Internet.

Pour un site donné vous obtenez une vignette du site dans un encadré, la provenance du trafic du site, ainsi que son rang en terme de trafic parmi tous les sites listés dans Alexa.com.

Alexa est une division d’Amazon et c’est un outil qui gagne a être connu.