Les nouvelles extensions de nom de domaine… très loufoque pour certaines.

Non mais qui voudrait d’un site web avec les extensions suivantes (prix dollars US) ou si dispendieux?

 

.today   ($299)

.cards ($1249)

.glass ($129)

.luxury ($495)

.ninja ($19)

.rich ($1990)

.tienda ($219)

.vacations ($1249)

.fitness ($299)

.wtf ($129)

 

 

À surveiller à rabais ou à prix exhorbitants dans un avenir rapproché. Mon point de vue est qu’il y a bien trop de noms d’exentions de nom de domaines de disponibles et ça va faire chuter les prix des plus inutiles et faire monter en flèche les existants ou les plausibles.

Publicités

L’inutilité des accents dans les noms de domaine .CA

CIRA, l’organisme canadien qui s’occupe de la gestion des .CA au Canada vient de lancer la possibilité d’acheter des noms de domaine avec les accents et cédille.

Ainsi si votre nom est Josée Lévesque, s’il est disponible vous pourriez acheter le nom joséelévesque.ca.

Totalement inutile à mon avis.

Comme la grosse tendance est au mobile, il faut faciliter la saisie des adresses web pour les clients. Hors, sur un appareil mobile, la saisie d’accent n’est pas simple.

Après beaucoup de chiâlage sur son site, CIRA a décidé que ceux qui possède déjà un .CA en possède également l’exclusivité de toutes les variantes d’accents et de cédille mais sans qu’elles soient enregistrées.

Donc si vous aviez ericdamerique.ca vous aurez l’exclusivité d’enregistrer éricdamérique.ca, en fait, personne d’autre que vous pourra le faire.

De plus une adresse avec accent, est encore plus difficile à mémoriser pour l’utilisateur. Éloignez-vous de ça.

À mon avis ce truc d’accents ne sert qu’à renflouer les coffres de CIRA, ce qui n’est qu’un gros coup de marketing de CIRA, comme on peut voir ce matin sur la page web de LaPresse.ca

Lola et Éric, la surprise .com

Après le cirque médiatique de Lola et Éric qui s’affrontaient en Cour au Québec voici ma surprise.

Personne n’a eu l’idée d’enregistrer les noms de domaine lolaeteric.com ainsi que ericetlola.com de même que leurs pendants angl0phones.

C’est pour moi la grande surprise.

Je comprends que Lola et Éric ne sont pas aussi populaire que Barack Obama où aux États-Unis,  les spéculateurs se sont emparés de nombreux noms de domaine ayant le ou les mots Barack Obama dedans.

J’ignore si c’est la réalité mais j’ai entendu la rumeur que plus de 10 000 noms de domaine .com ont été enregistrés et contienne le mot Barack et/ou Obama dedans.

La Boule de cristal du CRIM 2009

Du 29 mars au 1er avril 2009 au Palais des Congrès de Montréal se tient la conférence « La Boule de cristal du CRIM » organisé par le Centre de Recherche Informatique de Montréal.

Pour des coûts de 695$ pour les membres et 795$ pour les non membres vous aurez la possibilité d’assister aux conférences des personnes suivantes:

Mme Karen Radford
Présidente, TELUS Québec

M. Mark Anderson
Président et chef de la direction,
Strategic News Service

Mme Natalie Larivière
Présidente, Médias Transcontinental

M. Paul Hofmann, Ph.D.
Vice-président Recherche, Sap Labs

Mme Lynne M. Long, CISA
Vice-présidente, Conseils stratégiques et marchés internationaux, Accelia

M. Raymond Leduc
Directeur, IBM Bromont

M. Carl Bond, ing., CISSP
Président et chef de la direction, Elytra, et
directeur Télécom et Sécurité, DESSAU

M. Alain Fecteau
Président-directeur général, Technopôle Défense et Sécurité

M. Guy Langevin, ing., M.Sc.
Directeur général, Above Sécurité

M. Andy Canham
Président, SUN Microsystems Canada

M. Atsuhisa Takahashi
Président, Corporate Environmental Affairs Unit, Fujitsu

Mme Veena Rawat, Ph.D.
Présidente, Centre de recherches sur les communications Canada

M. Peter Strom
Président et chef de la direction, March Networks

M. Philippe P. Huneault
Président et chef de la direction, Medical Intelligence Technologies Inc.

Mme Elisabeth DeMarco
Associée, MacLeod Dixon LLP

De mon côté je vais passer mon tour.  Parmi ces conférenciers il y a certainement d’excellents orateurs, je n’ai aucun doute là-dessus.

Même si j’étais invité gratuitement je n’irais pas là.  Ce n’est pas parce que ces gens là sont haut placés dans leurs compagnies qu’ils savent nécessairement et automatiquement ce qui s’en vient en terme de technologies informatiques.  N’oubliez pas le nom de la conférence, « La Boule de cristal », ce qui signifie en quelque sorte vous faire dire l’avenir en terme de technologies informatiques.

Combien de ces conférenciers avaient vu venir la popularité du WWW, du Web 2.0.  de Facebook, de Google Chrome, des moteurs de recherches, du  Wi-Fi, du Bluetooth, du AJAX, des clés mémoires USB, des connecteurs HDMI, le iPhone, le .NET, le Open Source, la folie Linux,de Amazon.com, de eBay.com,  les moniteurs LCD 24 pouces à moins de 300$, du Blackberry, des SMS, de l’adaptation rapide de la photo numérique, de l’hammeçonnage, du hacking de Mafiaboy, du format de fichier MP3,  des disques durs d’un terabyte, de la téléphonie IP, du format XML, de Flash, de Silverlight, de Youtube, du marketing web, des jeux réseaux,  des imprimantes laser couleurs à votre domicile, de l’émergence de la Chine, de l’achat de noms de domaine, des processurs à multiples coeurs, de la programmation Offshore en Inde, le flop de Windows Vista, l’adaptation rapide des GPS et les ordinateurs sans disques durs de la virtualisation, de Baidu.com, des transactions boursières électroniques, de l’éclatement de la bulle Internet sur les marchés financiers et du cloud computing?

À 695$ ou 795$ que vous soyez membre ou pas c’est une dépense individuelle colossale et qu’elle vous sera la plus value au bout du compte.  Pensez-y?  À ce montant vous en avez de bons livres technologiques chez votre libraire préféré.

Attention ici je ne vous dis pas de ne pas aller à l’événement  je vous dis de penser à la plus value que vous apporteront ces conférenciers.

Fermeture de la chaîne ta.tv

Après 20 ans d’existence, la chaîne de petites annonces à la télé, Télé-Annonces, connu ces dernières années au Québec pour TATV, a cessé ses activités.

Son propriétaire, l’entreprise Astral Media Radio, la division d’Astral Media, a pris la décision de fermer sa chaîne spécialisée de petites annonces face à la concurrence féroce de sites Internet comme LesPAC, Kijiji, eBay, Merkado.ca, Trader et plusieurs réseaux sociaux tel que MonPerso. Tous des sites Web qui offrent des annonces en ligne gratuites ou à des prix défiant toute compétition.

Selon Pierre Rodrigue, vice-président ventes et marketing chez Astral Media Radio, l’érosion des ventes d’annonces sur ta.tv avait débuté il y a quelques, mais s’est accélérée avec le retrait progressif d’annonceurs comme les agents immobiliers.

La fermeture de ce canal pourrait également faire mal au secteur immobilier vu que c’était tout de même un média assez utilisé par les agents, ce ne sont pas tous les Québécois qui utilisent le site www.sia.ca.

Chose certaines le nom de domaine ta.tv peut valoir une petite fortune à ceux qui voudrait l’exploiter pour un compétiteur du genre de YouTube.

1 million de noms de domaine .ca enregistrés… et après?

L’entité qui gère les noms de domaine .CA au Canada, vient d’annoncer qu’il y a 1 million de noms de domaine .CA enregistrés.

Saviez-vous qu’au Québec 8 fois sur 10 quand une personne ignore l’extension d’un site web elle saisira .COM à la fin.

Au Canada anglais c’est 6 fois sur 10 qu’une personne pensera à écrire le .COM par défaut au lieu du .CA.

Au États-Unis ce sont 9 personnes sur 10 écriront le .COM par défaut.

Si vous devez lancer un site Internet, vous devez penser en fonction d’un nom de domaine .COM en premier et si par la suite le .CA n’est pas enregistré, faites-le pointer sur le .COM.

C’est en majorité le réflexe naturel sur Internet:  le .COM.  Alors ne négligez pas cela dans votre processus de décision avant de trouver un nom pour site Internet.