Les nouvelles extensions de nom de domaine… très loufoque pour certaines.

Non mais qui voudrait d’un site web avec les extensions suivantes (prix dollars US) ou si dispendieux?

 

.today   ($299)

.cards ($1249)

.glass ($129)

.luxury ($495)

.ninja ($19)

.rich ($1990)

.tienda ($219)

.vacations ($1249)

.fitness ($299)

.wtf ($129)

 

 

À surveiller à rabais ou à prix exhorbitants dans un avenir rapproché. Mon point de vue est qu’il y a bien trop de noms d’exentions de nom de domaines de disponibles et ça va faire chuter les prix des plus inutiles et faire monter en flèche les existants ou les plausibles.

Publicités

L’inutilité des accents dans les noms de domaine .CA

CIRA, l’organisme canadien qui s’occupe de la gestion des .CA au Canada vient de lancer la possibilité d’acheter des noms de domaine avec les accents et cédille.

Ainsi si votre nom est Josée Lévesque, s’il est disponible vous pourriez acheter le nom joséelévesque.ca.

Totalement inutile à mon avis.

Comme la grosse tendance est au mobile, il faut faciliter la saisie des adresses web pour les clients. Hors, sur un appareil mobile, la saisie d’accent n’est pas simple.

Après beaucoup de chiâlage sur son site, CIRA a décidé que ceux qui possède déjà un .CA en possède également l’exclusivité de toutes les variantes d’accents et de cédille mais sans qu’elles soient enregistrées.

Donc si vous aviez ericdamerique.ca vous aurez l’exclusivité d’enregistrer éricdamérique.ca, en fait, personne d’autre que vous pourra le faire.

De plus une adresse avec accent, est encore plus difficile à mémoriser pour l’utilisateur. Éloignez-vous de ça.

À mon avis ce truc d’accents ne sert qu’à renflouer les coffres de CIRA, ce qui n’est qu’un gros coup de marketing de CIRA, comme on peut voir ce matin sur la page web de LaPresse.ca

.ECO, une extension de noms de domaine écologique?

Dès 2010, l’Icann devrait approuver la ventes de de noms de domaine pour des sites Internet avec l’extension .ECO, pour écologie.

Est-ce réellement nécessaire ce clivage cybernétique alors qu’il y a déjà une panoplie d’extensions de disponibles?

Sincèrement je crois que c’est du gaspillage.  Depuis quand que gaspillage et écologie vont de paire?

Pour les cybersquatters, voilà une autre occasion de spéculer sur des noms de domaine.

Je sens que les noms suivants partiront très rapidement:
volt.eco
eolienne.eco
electricity.eco
energy.eco
energie.eco
be.eco
earth.eco
soyons.eco
d.eco
auto.eco

Lola et Éric, la surprise .com

Après le cirque médiatique de Lola et Éric qui s’affrontaient en Cour au Québec voici ma surprise.

Personne n’a eu l’idée d’enregistrer les noms de domaine lolaeteric.com ainsi que ericetlola.com de même que leurs pendants angl0phones.

C’est pour moi la grande surprise.

Je comprends que Lola et Éric ne sont pas aussi populaire que Barack Obama où aux États-Unis,  les spéculateurs se sont emparés de nombreux noms de domaine ayant le ou les mots Barack Obama dedans.

J’ignore si c’est la réalité mais j’ai entendu la rumeur que plus de 10 000 noms de domaine .com ont été enregistrés et contienne le mot Barack et/ou Obama dedans.